Comment aider les enfants à gérer leurs émotions ?

Gérer ses émotions, cela s’apprend et ce dès l’enfance ! Alors comment aider les enfants à gérer leurs émotions, à les reconnaître et à les comprendre ?

Pourquoi est-il important d’aider les enfants à gérer leurs émotions ?

Notre cerveau nous envoie des messages pour nous dire si la situation dans laquelle nous nous trouvons nous satisfait : ce sont les émotions. Ainsi, si la situation nous met mal à l’aise ou en colère, notre comportement va s’adapter en fonction du message envoyé par notre cerveau pour tâcher de modifier cette situation et nous aider à nous sentir mieux.

Or le cerveau des enfants est immature et leur intelligence émotionnelle peu développée. Par conséquent, il est difficile pour eux de gérer ces émotions qui les poussent parfois à des comportements émotionnels intenses (cris, pleurs, colères…).

Il est capital de ne pas réprimer les émotions mais bien d’apprendre à les exprimer : car nous ne le disons peut-être pas assez mais la capacité à gérer ses émotions est un facteur clé de réussite pour l’enfant et l’adulte qui sommeille en lui.

Parmi les 8 émotions les plus communément mentionnées nous retrouvons : la tristesse, la peur, la colère, la honte, l’amour, le plaisir, la surprise et le dégoût.

Il est également bon de noter que :

  • les émotions ne sont ni négatives, ni positives mais qu’elles ont simplement des tonalités qui sont soit agréables, soit désagréables.
  • Savoir verbaliser le ressenti procuré par l’émotion aide à en diminuer l’intensité, on résume généralement ce processus au fait d’ “extérioriser” : “je ressens de la tristesse / de la colère”.
  • Si l’accueil et la reconnaissance des émotions sont favorables à l’estime et la confiance en soi, la négation des émotions à l’inverse est très dangereuse. En effet, une émotion niée peut resurgir plusieurs années plus tard avec une intensité décuplée.
  • Les émotions font partie de nous et ne sont pas un signe de quelconque faiblesse.

Comment favoriser le contrôle des émotions chez les enfants ?

Face à certaines émotions telles que la colère ou les pleurs, les punitions ne sont pas les solutions les plus efficaces pour aider les enfants à comprendre et gérer leurs émotions.

En effet,  le fait d’envoyer un enfant au coin ou dans une pièce isolée pour qu’il se calme par exemple ne l’empêchera pas d’être en colère, triste ou bouleversé. Il faut donc l’aider à développer son intelligence émotionnelle afin qu’il apprenne à exprimer et gérer son émotion et qu’ainsi la force de celle-ci soit naturellement diminuée.

Quelques axes pour l’aider sur ce nouveau parcours du combattant :

  • Montrer l’exemple : si nous nous mettons en colère ou si nous crions, ils crieront. Tâchez donc d’être calme et d’évacuer les tensions avec une activité sportive ou ue activité culturelle.
  • Jouïr d’une belle connexion avec l’enfant : créer un lien spécial avec l’enfant permettra toujours de favoriser l’échange et la coopération, essentiels pour l’aider à exprimer ses émotions et les gérer
  • Faire preuve d’empathie : savoir que vous comprenez son sentiment et que vous pouvez l’aider incitera naturellement l’enfant à coopérer là encore. En effet, il n’est ainsi pas obligé de crier pour que vous l’entendiez, le compreniez et l’aidiez à se sentir mieux.
  • Eviter le plus possible la punition qui revient à dire que l’émotion ressentie à été mauvaise et favoriser les conseils positifs et les incitations fermes à rester sur la bonne voie.
  • Et enfin, offrir aux enfants le sentiment de sécurité dont ils ont besoin pour leur permettre d’exprimer leurs émotions (sans les y forcer bien entendu).

Quelques outils pour parler des émotions avec les enfants et les aider à les reconnaître :

Enfin, et peut-être même surtout, pour aider les enfants à gérer leurs émotions, il faut d’abord leur apprendre à les reconnaître.

Et quoi de mieux pour ce faire que d’en parler ou de s’en amuser ? Voici donc quelques outils qui pourraient vous être utiles pour reconnaître les émotions :

Tout d’abord, quelques livres pour échanger avec les enfants autour des émotions dont un anglais au cas où vous travailliez dans une dynamique d’initiation à cette langue  :

Connaissez-vous le film Vice-versa ? Vous verrez, c’est un excellent support pour découvrir les émotions et leurs attitudes !

Enfin, vous pouvez aussi parler des émotions en vous appuyant sur des outils plus manuels un peu sous forme de “jeux” avec :

  • la roue des émotions : découpez un cercle en papier cartonné, segmentez-le en 8 quartiers égaux dans lesquels vous inscrirez les émotions. Fixez au centre une aiguille en carton et attribuez des couleurs aux différentes émotions avec les enfants. Une fois la roue des émotions réalisée utilisez-la pour aider l’enfant à définir et exprimer son émotion.
  • les mimes : mimez et devinez à tour de rôle différentes émotions. En plus de permettre aux enfants de se familiariser avec les émotions, ce petit jeu leur permettra aussi de ressentir la connexion entre le cerveau et le corps.

Enfin, ne passez pas à côté des bienfaits des câlins qui contribuent au bien-être des enfants et favorisent même la maturation du cortex préfrontal, zone essentielle du cerveau 😉

Et vous, quelles techniques appliquez-vous déjà pour aider les enfants à gérer leurs émotions ?