Renouvellement de l’agrément de l’assistante maternelle

Depuis 2018, les modalités du premier renouvellement de l’agrément de l’Assistante Maternelle ont évolué. Une nouvelle condition, relativement subjective, est alors apparue. Le gouvernement a donc décidé de travailler à la précision de cette modalité et prépare actuellement un décret à cette fin. Faisons le point sur vos obligations lors du premier renouvellement de l’agrément de l’assistante maternelle.

L’obtention de l’agrément de l’assistante maternelle est obligatoire pour exercer

Sans l’agrément, vous ne pouvez pas exercer le métier d’assistante maternelle. Ce sont d’ailleurs plus de 400 000 agréments qui sont délivrés chaque année par les conseils départementaux. Pour faire le point sur les conditions d’obtention de l’agrément, n’hésitez pas à vous référer à notre article sur le renouvellement de l’agrément.

L’agrément de l’assistante maternelle n’est pas valable à vie

Vous le savez sûrement, l’agrément ne vous est pas délivré à vie et n’est en réalité « valable” que 5 ans. Aussi, vous devez impérativement faire ce que l’on appelle une demande de renouvellement de l’agrément tous les 5 ans ou dès que vous vivez un événement susceptible de modifier votre capacité d’accueil. C’est le cas pour une naissance, un déménagement, l’accueil d’un animal domestique, etc.

Modalités spéciales liées au premier renouvellement de l’agrément de l’assistante maternelle

Le décret 2018-903 impose des modalités lorsque l’assistante maternelle renouvelle pour la première fois son agrément.

Depuis 2018, les conditions du premier renouvellement de l’agrément de l’assistante maternelle ont évolué. Elles vous imposent désormais de joindre à votre dossier :
? l’attestation de validation des 80 heures de formation obligatoires préalables à l’accueil des enfants,
? ainsi que l’attestation des 40 heures suivantes de formation tout aussi obligatoires, mais que vous pouvez cette fois suivre alors que vous avez déjà commencé à accueillir des enfants,
? un document attestant que vous avez déjà au moins accueilli un enfant,
? et un autre document prouvant que vous vous êtes bien présentée à l’épreuve de validation des 1ère et 3ème unités du CAP accompagnement éducatif petite enfance,
? enfin, un document démontrant que vous vous êtes bien engagée dans une démarche d’amélioration continue de votre pratique professionnelle.

Un nouvel arrêté est en cours d’élaboration afin de préciser cette dernière condition. En effet, si les premières modalités semblent plutôt claires, la dernière mention reste relativement floue. C’est la raison pour laquelle le gouvernement est en train de préparer un nouvel arrêté. Il précisera la façon dont les assistantes maternelles devront attester de leur démarche d’amélioration continue de leur pratique professionnelle afin de pouvoir solliciter le premier renouvellement de l’agrément de l’assistante maternelle.


Si le texte de loi est toujours en préparation, voici tout de même comment devrait se traduire votre démarche d’amélioration continue de votre pratique professionnelle :

  • formalisation d’un projet éducatif,
  • attestation de réalisation d’un stage pratique en matière d’accueil de jeunes enfants ou d’une formation dispensée par un organisme déclaré,
  • preuve de participation à un groupe d’analyse de pratiques,
  • rapport sur la participation aux activités d’un RAM ou proposées par une association,
  • réalisation personnelle dans le cadre de votre activité professionnelle
  • etc.

N’hésitez pas à nous partager vos démarches d’amélioration professionnelle en commentaire de cet article sur notre page Facebook ! Il sera très intéressant de découvrir ce qui vous passionne le plus. Cela pourrait même donner quelques idées à l’ensemble de notre communauté de nounous qui assurent 😉