Photo by Jelleke Vanooteghem on Unsplash

Pas d’écran avant 3 ans ! Pourquoi ? Quels dangers ?

Téléphones portables, télévisions, tablettes… ce ne sont pas les écrans qui manquent dans l’environnement des enfants aujourd’hui ! Pourtant l’ensemble des chaînes de télévision martèlent régulièrement  “pas d’écran avant 3 ans”. Alors pourquoi faut-il à tout prix éloigner les enfants de 0 à 3 ans des écrans ? À quels dangers sont-ils exposés ?

Pourquoi les enfants de 0 à 3 ans ne doivent-ils pas être exposés aux écrans ?

Vous le savez, les écrans ne sont pas “bons” pour les tout-petits. Mais savez-vous précisément pourquoi l’accès aux écrans devrait être interdit aux 0-3 ans ? De manière générale, l’exposition des enfants (particulièrement les très jeunes) aux écrans tels que tablettes, téléviseurs, smartphones, etc., entraînerait de nombreux risques liés à leur développement et à leur santé physique. C’est ainsi que s’exprimait Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, jeudi 18 octobre 2018, à l’occasion des 10 ans de la campagne du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) dont l’un des objectifs est de bannir les écrans chez les tout-petits de 0 à 3 ans.

En effet, avant 3 ans, les enfants ont besoin de découvrir le monde avec leur 5 sens et d’être donc des acteurs. C’est grâce à toutes les mini-expériences ludiques auxquelles ils se confronteront que les enfants vont comprendre et apprendre le monde qui les entoure.

Or, s’ils sont simplement assis devant un écran de télévision, ils vont se retrouver dans une situation extrêmement passive qui, outre le fait de n’avoir aucun effet positif sur leur bon développement, aura même carrément un effet négatif à plus long terme : défaut d’attention et de concentration, passivité et déficit dans la capacité à créer des relations avec les autres, troubles du langage…

Regarder un écran revient à réduire un univers en 3D à du 2D n’impliquant que la vue et l’ouïe chez un enfant qui peine encore à faire la différence entre imaginaire et réalité. Autant dire que ce tableau n’a rien de réjouissant pour un développement sain du corps et de l’esprit !

Pas d’écran avant 3 ans : comment sensibiliser aux dangers des écrans pour les petits de moins de 3 ans ?

Si, en tant que professionnelle de la petite enfance, vous êtes bien consciente de ces dangers et qu’il n’est bien sûr pas question que les écrans fassent partie, de près ou de loin, de votre quotidien avec les enfants, les parents, eux, ne réalisent pas toujours les dangers auxquels leurs enfants sont exposés lorsqu’ils les mettent parfois ne serait-ce que devant un simple dessin-animé.

Aussi, voici 3 dimensions que nous vous recommandons d’adopter afin d’incarner ce rôle de vigilance et d’accompagnement qui vous incombe en tant qu’assistante maternelle :

La sensibilisation, première étape dans votre campagne “pas d’écran avant 3 ans”

En effet, n’hésitez pas à simplement informer les parents, sans jugement, de façon résolument bienveillante sur les dangers liés à l’exposition des jeunes enfants de moins de 3 ans aux écrans. Profitez de sujets d’actualité comme la campagne annuelle “pas d’écran avant 3 ans” de la CSA pour en parler simplement, sans a priori, et veiller, tout simplement, à ce que les parents sache qu’il existe des risques, des dangers. Car, si dans l’inconscient collectif, les écrans ne sont pas “bons”, une grande partie des jeunes parents n’ont pas conscience des risques réels et “concrets” pour leurs enfants.

L’observation et la détection

En tant que professionnelle de la petite enfance, vous êtes aux premières loges pour détecter si un enfant semble souffrir d’un certain ralentissement au niveau de son développement psychomoteur. Et vous savez désormais que celui-ci peut être du à une sur-exposition aux écrans.

L’information

Ce qui nous amène donc à la 3ème étape de cette évangélisation des dangers des écrans pour les petits de moins de 3 ans :

  1. en parler aux parents
  2. aborder avec eux les causes potentielles de ce retard (dont, peut-être, les écrans)
  3. offrir votre soutien en leur recommandant par exemple des alternatives à l’utilisation des écrans pour les aider dans leur rôle de parents

N’oubliez pas : “pas d’écran avant 3 ans” pour des bébés aux 5 sens bien développés.