Montessori : une pédagogie facilement applicable chez l’assistante maternelle ?

Être assistante maternelle, ce n’est pas simplement « garder des enfants ». C’est participer à leur éducation, les accompagner dans leur découverte et leur appréhension du monde qui les entoure : c’est les aider à grandir. À ce sujet, peut-être aurez-vous entendu parler de la pédagogie Montessori ?

La pédagogie Montessori, qu’est-ce que c’est ?

Les promesses de la pédagogie Montessori sont nombreuses : favoriser la confiance en soi, améliorer l’autonomie, permettre à l’enfant d’évoluer à son propre rythme et en toute liberté. Cette méthode d’éducation qui place l’enfant au centre des apprentissages est parfois jugée trop permissive. Mais en quoi cette pédagogie consiste-t-elle vraiment ?

Le principe semble assez simple et pourrait se résumer ainsi : aider l’enfant à faire seul.

Selon Maria Montessori, première femme médecin d’Italie dévouée à la cause des enfants, « éduquer n’est pas dresser ». Pour elle, « l’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on laisse jaillir ».Forte de cette philosophie, la méthode Montessori obéit à plusieurs principes :

  • la liberté,
  •  l’autodiscipline,
  • l’action en périphérie,
  • le respect du rythme de chacun,
  • l’apprentissage par l’expérience,
  • l’activité individuelle,
  • l’éducation comme aide à la vie.

En tant qu’assistante maternelle, pouvez-vous facilement appliquer cette pédagogie ?

La pédagogie Montessori repose sur un matériel très spécifique, fruit d’années de tests par Maria Montessori. Le matériel Montessori est donc un matériel particulier, validé et qui possède un agrément AMI.

Néanmoins, il est possible de s’inspirer de la méthode Montessori afin de pouvoir « aider l’enfant à faire seul » et ainsi l’aider à développer son autonomie et sa confiance en lui.

Comment s’inspirer de la méthode Montessori pour l’appliquer chez vous ou en MAM ?

Avant de vous lancer, il est impératif d’organiser l’espace en fonction du développement de l’enfant en prenant soin de l’adapter à ses besoins, à son âge et à ses capacités à faire seul. Il faut donc sécuriser la maison afin de favoriser l’autonomie de l’enfant.

Alors, comment adapter la maison de manière sécurisée pour vivre la méthode Montessori chez vous ou dans votre MAM ?
Voici quelques idées :

L’entrée : aidez l’enfant à faire seul dès son arrivée

  • Petite chaise
  • Patère à basse hauteur
  • Etagère à chaussures

L’espace cuisine : mixez sécurité et accessibilité

  • Espace dédié au repas
  • Marche-pied solide
  • Plan de travail à hauteur d’enfant
  • Place accessible dans le placard pour la vaisselle de l’enfant
  • Ustensiles adaptés

La pièce à vivre : misez sur des espaces d’activités distincts

  • Aire de jeu (avec quelques étagères basses pour y ranger les jouets)
  • Espace de lecture
  • Bureau (avec chaises et table adaptées à l’enfant)
  • Aire d’Arts Plastiques (attention à tenir peintures, etc. hors de portée des enfants)

Vous aurez bien compris la logique de sécurisation et favorisation de l’autonomie à travers ces quelques exemples et il ne vous reste plus qu’à continuer de décliner cette logique pièce par pièce !

N’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de la pédagogie Montessori en commentaire de notre post Facebook 😉

Vous souhaitez être avertie lors de la parution d’un nouvelle article ?