Pour petits ou gros bobos, la trousse à pharmacie est un indispensable de la maison pour effectuer les premiers soins aux enfants que vous gardez. Compresses stériles, ciseaux à bouts ronds, sparadrap… Il y a les basiques, mais aussi du matériel auquel vous n’avez peut-être pas pensé ? Nous vous proposons une liste complète des indispensables à avoir dans sa trousse de premiers soins avec, en bonus, une fiche récapitulative à imprimer.

Quels sont les indispensables à avoir dans sa trousse à pharmacie  pour faire face à toutes les petites blessures ?

Pour les premiers soins ne nécessitant pas d’avis médical, vous devez prévoir dans votre trousse à pharmacie :

  • Les numéros de téléphone d’urgence (SAMU, pompiers, centre antipoison)
  • Un manuel de premiers secours
  • Une boîte de compresses stériles
  • Un flacon de solution hydro-alcoolique
  • Une couverture du survie (une toute petite mais pratique sera parfaite)
  • Un assortiment de bandes
  • Une pince à épiler
  • Un thermomètre (les parents vous fourniront un thermomètre individuel pour leur enfant mais vous pouvez toujours en avoir un au cas où).
  • Une paire de ciseaux à bouts ronds
  • Des gants jetables
  • Du sparadrap antiallergique
  • Une poche au congélateur
  • De l’alcool à 70° pour désinfecter le matériel
  • Des pansements (pourquoi pas avec de jolis dessins ? Vous avez le choix dans les commerces)

Les médicaments ne peuvent être utilisés que sur prescription médicale et avec l’autorisation écrite des parents. Les médicaments doivent être vérifiés régulièrement afin de jeter médicaments périmés.

  • Un antidouleur type paracétamol (voir en fonction du poids et de l’âge de l’enfant)
  • Une solution de réhydratation d’urgence
  • Une crème type « gel d’Arnica » en cas de coup pour limiter l’apparition d’un hématome
  • Une pommade contre les brûlures

Cette boîte à pharmacie peut être complétée d’une petite trousse à emporter pour les ballades.

Qui doit acheter les produits présents dans la trousse à pharmacie ?

Comme vous pouvez le constater, cette trousse à pharmacie est assez fournie et nécessite un investissement important. Habituellement, ce sont les parents qui fournissent les médicaments avec une ordonnance et une autorisation. Ils peuvent également fournir une partie du matériel avec un thermomètre, des pansements, un sérum physiologique, un antiseptique… Vous devrez vérifier que les produits périssables soient toujours utilisables.

Si le parent n’a pas encore participé, vous pouvez également lui demander le rachat d’un produit que son enfant aura utilisé.

N’oubliez pas que vous engagez votre responsabilité civile professionnelle à chaque fois que vous donnez un médicament à un enfant. Pour votre sécurité, cet acte doit donc toujours être réfléchi.