Comment gérer un enfant qui mord ?

Si le fait de mordre est finalement un comportement que l’on pourrait qualifier de “courant” chez les enfants de moins de 2 ans qui évoluent en collectivité, il n’en reste pas moins que cette attitude n’est pas la plus aisée à gérer. Alors, en tant qu’assistante maternelle, comment gérer un enfant qui mord ?

Pourquoi un jeune enfant mord-il ?

La première chose à bien prendre en compte ici est que lorsqu’un enfant mord, tape ou encore griffe, il ne cherche pas à être violent ou méchant. Ces différents actes sont “simplement” la manifestation dune tension qui peut être positive comme négative.

Il ne faut donc absolument pas voir le fait de mordre comme de l’agressivité mais plutôt comme une façon de communiquer ou encore de libérer une certaine frustration.

Lorsque l’enfant est tout petit (jusqu’à six / neuf mois), le fait de mordre peut être apparenté à une démonstration daffection. En effet, pour le nouveau-né, téter sa mère n’est pas seulement une façon de s’alimenter et s’avère être aussi une véritable source de plaisir et de bien-être. Aussi, il arrivera souvent que le petit continue de “mordre” sa maman, même une fois repu, afin de prolonger, le plus longtemps possible cette sensation. Par extension, donc, l’enfant peut mordre tout ce qu’il aime ou encore tout ceux / celles avec qui il veut créer un contact.

A mesure, qu’il grandit, il va d’ailleurs continuer de mordre pour le plaisir puisqu’il va aussi mordre pour découvrir. En effet, un enfant qui mord est aussi un enfant qui apprivoise et apprend puisque les enfants ont l’habitude de découvrir le Monde avec leur bouche, qu’il s’agisse d’aliments comme d’objets.

Cela étant dit, la morsure est aussi, très souvent une façon pour l’enfant d’exprimer également un certain mal-être tel que du stress, de la colère, de la frustration, la volonté de se défendre… Alors qu’il ne peut encore pleinement s’exprimer et communiquer par le langage.

Enfin, un enfant qui mord est aussi fréquemment un enfant qui a tout simplement besoin dattention.

Notez par ailleurs qu’il s’agit, le plus souvent, d’une phase temporaire qui tend à dépendre de la façon dont vous accompagnez l’enfant dans son développement et sa vie en collectivité au quotidien.

Comment gérer un enfant qui mord ?

La première chose à faire impérativement est d’intervenir immédiatement et systématiquement ! En effet, quelle que soit l’explication qui se cache derrière ce comportement, rien ne le justifie et il est de votre responsabilité de le stopper net dès qu’il est porté à votre attention.

Votre attention doit ensuite se porter, en priorité, vers lenfant qui vient d’être mordu afin que vous puissiez le consoler et, le cas échéant, le soigner.

Puis, vous pourrez vous tourner vers “l’enfant mordeur” afin de lui expliquer, factuellement, que mordre fait mal et que vous n’êtes pas d’accord avec ce geste, qui est interdit.

Notez bien ici qu’il est important d’exprimer votre désaccord envers le geste de l’enfant et non envers lenfant lui-même. Aussi, au lieu de dire des choses comme : “tu es méchant” (à éviter impérativement !), lui dire plutôt : “je ne veux pas que tu mordes”, “si tu n’es pas d’accord ou que tu es en colère, tu peux dire “non” ou me demander”…

En résumé, il est fondamental ici de lui expliquer et de lui apprendre qu’il doit utiliser les gestes ou les mots, et non pas ses dents pour s’exprimer et exprimer ses émotions.

D’ailleurs, n’hésitez pas aussi à prévoir des activités autour de lexpression des émotions afin d’aider un maximum les enfants à comprendre, apprivoiser et exprimer leur ressenti autrement qu’en mordant. Enfin, une fois encore, gardez bien à l’esprit que cette attitude n’est pas un acte de méchanceté gratuite mais bien une réaction face à un besoin. Restez donc vigilante et accordez une attention physique et visuelle particulière à un enfant qui mord afin qu’il se sente écouté, en confiance et que cette réaction ait le moins de chance possible de se représenter.