Crises et caprices

A cause d’un petit « non » Tom pique une crise ou il fait tout une histoire pour avoir le jouet de Léa ? Il n’est pas toujours évident de rester zen face aux crises et caprices de ces chers petits, quelles qu’en soient les raisons. Alors, bien que nous soyons certaines que vous ne manquez pas d’astuces, nous vous avons compilé quelques pistes pour toujours réagir aux mieux face aux crises et aux caprices.

Pourquoi bébé fait-il des crises et des caprices ?

Beaucoup de raisons expliquent ces crises et caprices. La première chose à savoir à ce sujet est que ces petites colères qui nous déplaisent tant sont tout à fait normales. Elles sont le symbole de son désir d’indépendance, profondément humain.
Ensuite, bébé étant en train de devenir grand, il a bien compris qu’il était une personne à part entière avec des envies et des droits bien à lui. Or, comme il ne maîtrise pas encore ses émotions, ses simples petits désirs ont vite fait de virer au caprice dés lors qu’ils ne sont pas assouvis assez vite par exemple.
Entre 18 mois et 4 ans, l’enfant est également soumis à une véritable « croissance accélérée » puisqu’il doit apprendre et s’habituer à beaucoup de choses nouvelles : l’arrivée chez l’Assistante Maternelle, l’apprentissage des basiques (manger seul etc.)… Toutes ces nouveautés représentent pour lui des défis permanents et parfois même un certain renoncement qui va se traduire ponctuellement par des sautes d’humeur et donc des crises.
Enfin, la raison est parfois tout simple et vise juste à tester les limites des adultes ou à attirer l’attention.

Alors si toutes ces raisons font de ces petites colères quelque chose de tout à fait normal, attention tout de même à avoir les bonnes réactions pour les gérer et que ce petit bout qui grandit ne devienne pas un « petit tyran ».

En tant qu’assistante maternelle comment réagir aux crises et aux caprices ?

  • Anticipez

La complexité supplémentaire pour vous et que vous avez bien souvent plusieurs enfants à gérer aux caractères bien distincts. La meilleure stratégie consiste donc à anticiper un maximum les crises ou les caprices. Vous pouvez par exemple les entrainer à être patient : « Attends une petite minute, je termine de… » ou encore poser un cadre à l’avance : « Je te lis une histoire mais après, on va faire la sieste. Inutile de demander autre chose ! »

  • Ignorez

La colère doit simplement sortir et la tension nerveuse retomber. Vous pouvez donc simplement ignorer l’enfant (en vous assurant bien sûr qu’il ne court aucun danger), attendre qu’il se calme ou même l’isoler en l’invitant à crier tout ce qu’il veut avant de revenir calmement lorsqu’il aura fini.

  • Ne cédez pas

Cela vous paraîtra certainement évident, mais il ne faut bien sûr pas céder, sinon l’enfant considérera que c’est une méthode efficace pour obtenir ce qu’il veut, et il recommencera.

  • Faites bloc

Si vous travaillez en MAM, il faut faire bloc et tenir bon ensemble face au caprice. Sinon, bébé comprendra qu’il peut vous manipuler pour avoir ce qu’il veut.

  • Dosez

Vous devez rester maître de la discussion. Et si certaines situations méritent un peu de souplesse d’autres non : mettre son écharpe quand il fait froid, attacher sa ceinture en voiture etc.
En revanche, il peut parfois être bienvenu de laisser l’enfant avoir raison : ok pour continuer le jeu mais seulement 5 minutes et après, on range les jouets, ok pour la compote de pomme plutôt que la compote de fraises, etc. Accepter de le laisser avoir raison prouvera à Tom que sa voix est entendue et qu’il peut avoir ce qu’il veut dans la limite du raisonnable.

  • Laissez de la place à la réparation

En pleine crise, Tom a jeté son assiette de petits pois par terre ? Laisse-le vous aider à ramasser et ainsi réparer un peu sa bêtise.

  • Faites la paix pour toujours mettre fin aux crises et caprices

Enfin, et surtout mettez toujours fin à la dispute ! Pour se construire vos petits bouts auront toujours autant besoin de limites que de sécurité. Et en l’occurrence, après un conflit, ils auront besoin de savoir que votre relation n’est pas entachée. Alors réconciliez-vous systématiquement ?

Nous sommes sûres que vous aussi vous regorgez d’astuces pour calmer les crises et les caprices des petits alors n’hésitez pas à nous en faire part sur notre page Facebook !