Conseils pour prévenir l’arrivée des 1er microbes

Comment prévenir l’arrivée des premiers microbes chez l’enfant en hiver ?

15 degrés… 7 degrés… 3 degrés… Bref, vous l’aurez compris on va vous parler de l’entrée dans l’hiver ! Vous ne serez bien sûr pas sans savoir que l’hiver est une saison particulièrement propice aux maladies et ce particulièrement chez l’enfant, plus fragile. Il va de soi qu’une fois le mal installé, il faut s’adresser à un médecin mais il est possible d’agir bien avant pour prévenir un maximum les maux d’hiver grâce à quelques gestes simples notamment liés à l’hygiène.

Les zones les plus concernées par l’arrivée des premiers microbes chez l’enfant sont les mains et le nez car 80% des microbes se transmettraient par les mains alors que le nez, lui, constitue une porte d’entrée privilégiée. L’objectif est donc de récapituler les bonnes habitudes à prendre pour prendre toutes les précautions nécessaires, minimiser les risques de contagion et tenter de passer à travers ces maladies d’hiver.

Les premiers microbes chez l’enfant : 3 zones sensibles

Le Nez

Le nez est un filtrant naturel et il débarrasse l’air entrant de toutes les impuretés. Il convient donc d’en prendre le plus grand soin et de le nettoyer régulièrement pour que sa fonction reste intacte.
Veillez donc à moucher les enfants quotidiennement et plusieurs fois par jour pour expulser les impuretés. Pensez également bien à utiliser des mouchoirs jetables que vous n’utiliserez qu’une seule fois car ceux-ci sont de véritables nids à microbes !
Enfin, il est conseillé de laver le nez à l’eau de mer isotonique ou à l’eau sérum physiologique qui ont toutes deux la même concentration en sel que celle du corps et éviteront ainsi toute agression du nez lors du nettoyage. (Vous pourrez peut-être communiquer ce dernier conseil aux parents directement.)

Les Mains

Comme mentionné un peu plus haut, les mains sont des zones de choix pour la transmission des bactéries et virus. C’est particulièrement vrai pour la gastroentérite. Apprenez donc aux enfants à couvrir leur bouche avec leur avant bras ou un mouchoir lors d’un éternuement pour ne pas contaminer leurs petites menottes ou celles de leurs petits copains. Et bien sûr il faut se laver les mains régulièrement, avec du savon, pendant au moins 30 secondes et en frottant bien entre les doigts. Penser à en faire un passage obligatoire plusieurs fois par jour : avant de manger, en sortant des toilettes, en arrivant à la maison etc.

L’astuce pour rendre cette dernière habitude plus rigolote ? Utiliser des savons qui contiennent des petites figurines à collectionner, qui n’apparaitront qu’à force d’utilisation 😉

Le Sommeil et l’alimentation

Intéressons-nous maintenant aux défenses immunitaires. Et oui, une fois le risque écarté un maximum, l’autre astuce consiste à se préparer « au combat » contre ces petits maux le mieux possible en boostant les défenses immunitaires des enfants. Pour être au mieux de sa forme un enfant a besoin :

  • de dormir suffisamment pour ne pas être fatigué
  • de manger équilibré pour un apport en vitamines suffisant (pensez aux légumes de saison !)
  • et de boire régulièrement !

Enfin, lors des siestes veillez également à ne pas surchauffer la chambre (19°), à renouveler l’air intérieur chaque jour et à couvrir et découvrir vos petits bouts à bon escient.

Pour encore mieux prévenir l’arrivée des premiers microbes chez l’enfant, n’hésitez pas à consulter les guides et brochures pédagogiques développés par l’INPES autour des infections respiratoires et destinés aux enfants ?

Alors, paré(e)s pour l’hiver ? ?