Campagne Le Jeu Pour Tous

A quelques semaines de Noël, il est difficile de ne pas penser « jouets » avec tous les petits bouts qui nous entourent ! Catalogues promotionnels, publicités à la télévision… On en voit partout ! Mais d’ailleurs, les enfants sont-ils censés pouvoir jouer à tout ?

Zoom sur la campagne « Jeu pour tous » !

C’est l’association et ludothèque, Le Jeu Pour Tous, de Cergy (Val d’Oise) qui a voulu ouvrir ce débat sur l’égalité entre les filles et les garçons. Pour cette association, « l’égalité commence avec les jouets », d’où l’importance de travailler à déconstruire les stéréotypes du genre : voitures et ballons de football pour les garçons et poupées et accessoires de dinette pour les filles.

Dans cette campagne pensée par Le Jeu Pour Tous constituée d’affiches , on dit bye bye à la répartition binaire des jouets pour enfants. Cette initiative visant à éveiller le débat sur l’égalité des droits entre filles et garçons est notamment saluée et labellisée par le ministère du Droit des Femmes !

La campagne s’appuie sur 2 affiches chacune intitulée « L’égalité commence avec les jouets » :

  •  Sur l’une de ces affiches, nous découvrons un petit garçon tenant un poupon dans ses bras et lui mettant une cuillère à la bouche accompagné du slogan « Noham, 6 ans, déjà papa poule ». Le détail intéressant : Noham a également parmi ses jouets une grue de travaux, subtilement placée en arrière plan.
  • Sur l’autre, c’est Fleur qui est en pleine opération bricolage, une clé à la main et une voiture (probablement cassée) dans l’autre accompagnée du slogan : « Fleur, 8 ans, déjà débrouillarde ». Le détail intéressant : Fleur porte un déguisement de princesse et n’en a pas moins les cheveux ébouriffés et les mains et le visage couverts de graisse de moteur !

Pouvoir jouer à tout, utopie ou réalité ?

En premier lieu et comme le spécifie le responsable de cette campagne, celle-ci se veut « positive, pas culpabilisatrice ». La co-directrice de Le Jeu Pour Tous, Cécile Marouzé explique d’ailleurs : « C’est d’abord un point de vue de ludothécaire quand on voit les catalogues de jouets ou certaines réactions de parents et d’animateurs. Pour nous, l’égalité c’est l’égalité des droits : filles et garçons doivent pouvoir jouer à tout. C’est donc pour susciter le débat entre les gens que l’on a voulu créer ces affiches ».
Outre sa labellisation par le Droit des Femmes, cette campagne a d’ailleurs pu compter sur les réseaux sociaux pour être relayée et susciter de nombreux commentaires !
Et les professionnels eux aussi s’emparent de la campagne.

L’initiative prend et est perçue de manière positive !
« Ca ouvre l’esprit aux gens » estime par exemple Yannick, rencontré par Le Point devant le magasin La Grande Récrée de Cergy.

Cette campagne, qui aura pris environ une année de travail et de réflexion ne manque en tout cas pas d’arguments !

Et chez vous, avec quoi s’amusent vos petits bouts ? Partagez-nous vos réactions en commentaire de ce post sur notre page Facebook !