Photo by Aaron Mello on Unsplash

Apprendre la langue des signes à bébé

Avez-vous déjà entendu parler du fait d’utiliser la langue des signes pour communiquer avec les touts-petits ? En quoi cela consiste-t-il ? Pourquoi apprendre la langue des signes à bébé ? Est-ce vraiment une bonne idée ? Et comment s’y prendre ? Nous répondons à toutes vos questions dans ce dossier spécial !

Pourquoi apprendre la langue des signes à bébé ?

Et si vous pouviez éviter ou atténuer les cris et les pleurs de vos petits-bouts grâce à une meilleure communication. Car il est bien là le principal avantage d’apprendre la langue des signes à bébé ! En  communiquant avec des gestes, vous permettez à bébé de vous transmettre un message autrement qu’en pleurant alors même qu’il ne sait pas encore parler. “J’ai faim”, “Je veux dormir”, “J’ai peur”, “Je veux un câlin”… Autant de besoins que les bébés sont en réalité tout à fait capables d’exprimer bien avant de savoir les dire avec des mots.

Parallèlement à cette communication facilité et donc une meilleure compréhension mutuelle, bébé se sentira également plus en confiance et surtout plus écouté. Vos liens s’en verront renforcés. Veillez tout de même à ce que cette façon de communiquer reste transitoire et ludique. Il ne s’agit pas de mettre en place un langage codé entre vous et l’enfant à base de signes 😉

Quand enseigner le langage des signes à bébé ?

Il faut attendre l’âge de 7 ou 8 mois pour commencer à apprendre la langue des signes à bébé. En effet, c’est à cet âge que leurs capacités psychomotrices deviennent suffisantes pour commencer à imiter les adultes.

Alors qu’ils ne savent pas encore parler, les touts-petits ont déjà plein de choses à nous dire ! Le langage des signes est donc un bon moyen de permettre aux bébés de s’exprimer, permettant ainsi à leur entourage de mieux les comprendre et répondre à leurs besoins.

Vous vous demanderez peut-être également quand pratiquer les signes au quotidien avec les enfants. La réponse est simple : tout le temps pour peu que cet apprentissage reste ludique et mesuré. Vous pouvez vous appuyer sur des moments clés de la journée si cela vous est plus facile, comme les repas ou encore les instants de lecture pour introduire chaque jour quelques gestes que les enfants prendront petit à petit le réflexe de mimer à leur tour pour s’exprimer.

Quels signes enseigner aux bébés pour démarrer ?

Maintenant que nous connaissons les avantages de ce mode de communication avec bébé et que vous êtes prêtes à vous lancer, encore faut-il savoir les signes à privilégier.

Vous remarquerez tout d’abord que vous utilisez déjà naturellement bon nombre de signes :

  • Agiter la main pour dire “au revoir”
  • Mettre un doigt sur la bouche pour dire “chut”
  • Secouer l’index pour dire “non”

D’autre comme “boire”, “dormir”, “manger”… vous viendront également certainement assez facilement.

Commencez donc par utiliser les gestes que vous connaissez déjà de manière récurrente en les associant toujours bien à la parole.

Si toutefois vous souhaitez aller plus loin et être sûres de ne pas commettre d’impair, n’hésitez pas à un dictionnaire de la langue des signes française. Il en existe en ligne avec des vidéos pour bien reproduire le geste. C’est le cas du site Elix. Pour une dizaine d’euros vous devriez même en trouver quelques uns spécialisés pour les crèches / écoles plutôt simples et ludiques !

On vous conseille Le livre et DVD “Les signes avec bébé” d’isabelle Cottenceau

Enfin, soyez patiente ! En effet, chaque enfant ira bien sûr à son rythme mais il n’est pas  impossible que vous deviez signer plusieurs semaines voire plusieurs mois avant de voir le petit bout de chou que vous gardez se mettre à signer à son tour.

Et au cas où vous vous posiez la question : non le fait d’apprendre la langue de signes à bébé ne retarde pas l’acquisition de la parole, bien au contraire. Alors lancez-vous, vous serez surprise !