Covid-19 : aide de la CNAF aux maisons d’assistants maternels (MAM)

Alors que la France était confinée pour la deuxième fois, la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) a décidé de prolonger et d’élargir le dispositif d’aide déjà en place depuis mars pour les EAJE, les crèches et les micro-crèches et avril pour les Maisons d’Assistants Maternels (MAM). Revenons donc en détail sur ce dispositif d’aide de la CNAF aux MAMs et découvrons quelles sont les nouvelles conditions pour en bénéficier.

header site nounou assure 1138 377 AideCnaf Copie

Pour rappel : aide aux Maisons d’assistants maternels pour faire face à la crise de Covid-19

Depuis le 7 avril 2020, les MAMs peuvent bénéficier d’une aide forfaitaire de 3 euros par jour et par place fermée. Pour rappel, si cette aide avait été jugée comme relativement faible, la CNAF avait bien rappelé que les assistantes maternelles exerçant en MAM pouvaient également cumuler cette aide forfaitaire avec le dispositif de chômage partiel.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les conditions d’obtention de cette aide forfaitaire proposée par la CNAF au profit des MAMs, n’hésitez pas à consulter cet article.

Elargissement et prolongation du dispositif d’aide de la CNAF aux MAM

Alors que la crise sanitaire de Covid-19 continue de faire rage, les aides exceptionnelles déployées à cette occasion pour soutenir les MAM seront elles aussi prolongées pour une durée d’au moins 6 mois, et même élargies.

Aussi, jusqu’au 30 juin 2021, les maisons d’assistants maternels pourront continuer de solliciter l’aide forfaitaire versée par la CNAF dans les cas suivants :

  • Fermeture totale ou partielle de la structure d’accueil en raison de la Covid-19 ;
  • Places inoccupées par des enfants identifiés comme “cas contact” par l’Assurance maladie ou dont les parents seraient sans activité ou en activité partielle (du fait de la covid-19).

Par ailleurs, nous vous le disions, laide de la CNAF aux MAMs a également été élargie aux places inoccupées par des enfants identifiés comme “cas contact” par l’Assurance Maladie ou dont les parents seraient sans activité ou en activité partielle (du fait de la covid-19) ou à l’absence des membres du personnel pour raison de symptômes évocateurs de la Covid-19 et pour qui le résultat au test de détection ne serait pas encore disponible.